[GP1] Les monnaies découvertes dans la cambuse

En 2018 et 2020, la fouille de la cambuse du navire a livré trois monnaies, découvertes avec les nombreux fragments du mobilier de bord. Ces monnaies, en bon état de conservation, ont été identifiées par Richard Pellé (Inrap) comme deux as et un semi, frappés à Rome à la fin du IIIeme s. av. J.-C. Ces monnaies ont longtemps circulé et ont été perdues plusieurs dizaines d’années plus tard lors du naufrage de Grande Passe 1. A qui appartenaient-elles ? A un ou plusieurs marins en particulier ? A une réserve financière nécessaire au fonctionnement du navire à chaque escale ? Il est impossible de l’affirmer.

Loin d’être rare, la découverte de monnaies à bord des navires suscite toujours les mêmes attentes, et les mêmes interrogations. Objets de la vie quotidienne, elles nous rappellent qu’au-delà d’être un moyen de faire du commerce, un bateau est aussi un lieu de vie.

Semi républicain (L. Damelet, CNRS/CCJ)



Citer ce billet
Alex Sabastia (2022, 13 juillet). [GP1] Les monnaies découvertes dans la cambuse. Stoechades. Consulté le 15 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/ul4s

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search